Syngué sabour

Publié le par Marianne

Atiq Rahimi.
P.O.L. Coll. Fiction.

En persan Syngué sabour est le nom d’une pierre noire magique qui accueille la détresse de ceux qui se confient à elle. 

C’est un huit-clos, l’histoire se  déroule dans une  chambre  au chevet d’un homme blessé que sa femme veille.  Derrière la porte on entend leurs petites filles s’agiter et appeler leur maman pour les repas. D’un coté il y a la vie, le quotidien,  de l’autre la guerre,  et cette femme  au milieu, seule  avec  ce mari gisant à qui elle parle et se libère de toutes les oppressions.

J’ai été touchée par la douleur de  cette femme  abandonnée de tous, dans une ville en guerre au chevet de son mari qu’elle continue à soigner malgré tout.

 

A lire à La Crèche

Publié dans Romans Adultes

Commenter cet article

macile H 26/08/2009 14:25

C'est la fin qui m'a dérangée...
Comme s'il y avait eu une justice divine (parce que franchement... le moribond qui se relève...) punissant cette femme (finalement!) pour tout ce qu'elle a "osé" faire...