La Vie en sourdine

Publié le par Sylde

Roman de David Lodge. Traduit de l'anglais par Yvonne Couturier.  Rivages, 2008. 413 pages.

Desmond est un professeur à la retraite qui occupe un peu tristement ses journées.
Entre sa femme, qui est devenue une personne en vue dans leur ville de province, son père vieillissant qui refu
se de quitter Londres, Desmond s'ennuie dans cette retraite qu'il avait imaginée plus riche.
Mais son vrai problème c'est cette surdité qui peu à peu l'isole des autres.
Le point
de départ est d'ailleurs une soirée au cours de laquelle il croise une jeune femme, mais impossible de discuter, il n'entend rien dans le brouhaha des conversations ! Il se contente d'acquiescer, ce qui lui vaudra d'être entraîné plus loin qu'il ne croyait...
Sous ses dehors de comédie, ce roman vise juste. La surdité est un  véritable handicap et Desmond se trouve toujours en décalage avec les autres. Et puis, les relations familiales sont très bien vues, que ce soit le couple, les enfants et surtout le père, une figure essentielle du roman.
Un bon David Lodge ! 

Vous trouverez le livre à La Crèche

D'autres titres à St-Maixent :

La Chute du British Museum, L'Auteur ! L'auteur !

D'autres titres à La Crèche 

La Vie en sourdine, Jeu de société, Jeux de maux, Nouvelles du Paradis, Thérapie.      

 

Le bureau de David Lodge sur le site du Guardian

 

Publié dans Romans Adultes

Commenter cet article