Delphine de Vigan. Rien ne s'oppose à la nuit.

Publié le par Marianne

Auteur : Vigan, Delphine de
Titre : Rien ne s’oppose à la nuit
Editeur : Lattès
 
Lucile est la troisième de la fratrie Poirier qui compte neuf enfants. Elle grandit dans une ambiance familiale gaie, bouillonnante et unie. Devenue adulte, elle se montre fragile et souffre de troubles bipolaires qui lui valent plusieurs hospitalisations. Courageuse dans la maladie, Lucile devra affronter un cancer dans la dernière partie de sa vie. Un matin de janvier, Delphine de Vigan se rend chez sa mère et la trouve morte dans son lit. Elle s'est suicidée, elle avait 61 ans. Elle laisse à ses filles, Delphine et Manon, une lettre dans laquelle elle écrit "je préfère mourir vivante". Commence alors pour l'auteur une "enquête" sur sa mère. Elle rencontre les frères et sœurs de Lucile, écoute les cassettes laissées par son grand-père, interroge sa propre sœur et l'entourage. Elle relit aussi les journaux intimes de sa mère et rassemble ainsi les témoignages et souvenirs de tous. Elle commence alors à reconstituer "l'histoire familiale" et révèle, au fil du récit, les zones d'ombre de cette famille, jalonnée de failles, de morts accidentelles, et de suicides.
 
C’est un livre magnifique et dérangeant.
 
Ce roman est disponible dans vos deux bibliothèques.
 

Publié dans Romans Adultes

Commenter cet article